Adresse
Téléphone
Régulièrement, et tous les jours durant le tournoi, vous découvrirez dans cet espace le journal du Tournoi avec échos, anecdotes, commentaires et interviews réalisés par François Back.

Set à Lire n° 0 - 2018

Entre Roland et Wimbledon, l'ARLON OPEN !
 
La petite balle jaune fait du zig-zag. Le courant d’air Paris-Londres passe par ARLON ! Les 4 frontières s’apprêtent à balayer les courts. A découvrir de jeunes raquettes. A prendre des leçons avec des crocodiles de l’ITF.
 
 
Avec l’espoir aussi d’échapper à la dépression pluvieuse de 2017 !
 
Et pourvu que le juge-arbitre, Luc Delory, ne doive pas remuer ciel et brique pour planifier les matches !
 
Avec des animations pendant toute la semaine. Avec un Set à lire quotidien pour vous distiller les potins de la raquette.
 
Même si les tournois ITF « Futures » ne représentent que le 3e niveau d’importance avant l’ATP Challenger Tour et l’ATP World Tour, ce circuit constitue un tremplin de préparation et un test de résistance dans un sport individuel où le physique et la technique ont besoin de mental et de stratégie. Entre 18 et 30 ans, le joueur de tennis peut évaluer sa progression en se mesurant à de vrais compétiteurs sur le circuit international. C’est une véritable Coupe du monde dans un lieu clos avec toutes les incertitudes du sport : tirage au sort, état de forme, conditions de jeu, adaptation à l’adversaire, fighting spirit, etc.
 
Pour le plaisir du spectateur, attentif et connaisseur, comme toujours.
 
 
 
Côté COURT
 
  • Têtes de série : l’an dernier, la tête N°1 était Clément Geens (B), ATP 291 ; la N°2 et vainqueur 2017, Axel Michon (F), était ATP 307. Après une belle saison 2017, il est monté ATP 262, mais est blessé depuis janvier. Dans les ITF jusqu’à présent, en 2018, les têtes de séries varient entre ATP 240 et 300. Au 25.000 d’Angers, Barrère (F) était ATP 279.
  • Les meilleurs Belges actuellement sur le circuit ITF sont : Cagnina, Heyman, De Greef, De Loore ( ), VDB ...
  • Parmi les « anciens » qui sont passés par Arlon : Steve Darcis (ATP 160) est pour l’instant blessé.
  • Le vainqueur de l’Arlon Open empoche 3.240 euros contre 1.908 au finaliste et 27 points ATP contre 15 points au battu. Rien à voir avec le prize-money de Roland-Garros : 39 millions au total et 2,2 millions pour chacun des vainqueurs !!
  • Au 25.000 de Porto, où Gigounon et VDB ont été battus en 1/4, il y avait 15 joueurs classés en-dessous de ATP 500.
  • En juin, l’ITF a programmé 34 tournois de 15.000 et 21 tournois de 25.000.
  • En concurrence avec Arlon, il y aura six 25.000 : Canada, Tchéquie,
    Montauban (F), Hong Kong, Palma et USA.

Côté JARDIN
  • Eric Maton, « the » spécialiste de la brique, est venu analyser les terrains et boucher les trous...Il restait un peu de tarmac à la Région wallonne...
  • Grande première ! L’Arlon Open se met au féminin ! Pas pour les joueuses, mais pour la direction ! En effet, deux têtes de raquettes, Faby et Annyse, (deux « fortes » têtes), ont accepté la périlleuse mission de gérer le tournoi. Les hommes n’ont qu’à bien se tenir ...
  • Concurrence ? La Coupe du monde de foot monte au filet !
    o        Samedi 23 juin : Belgique-Tunisie à 14h
    o        Belgique-Angleterre jeudi à 20h.
              (Diffusions prévues au club).
  • Pour la première fois, un sponsor principal a choisi de parrainer l’Arlon Open. A Mons, c’était une société d’assurances ; en France, souvent les Régions ou les Départements s’investissent ; en Turquie ou Tunisie, les chaines d’hôtels en font leur promotion ; très souvent aussi des banques. « Real Solutions », à Luxembourg, est une société de management, branchée sur les nouvelles technologies, le marketing, la gestion d’entreprises, la comptabilité, etc. Peut-être des solutions informatiques pour planifier les matches de tennis ?
 
Les potins de la raquette

  • Cette année, ce sont les balles HEAD ATP qui seront les reines des courts. Ses avantages, disent les spécialistes : vitesse (le caoutchouc assez dur procure un rebond assez haut ), qualité du rebond ( balle vive qui s'imprègne bien des effets ) et résistance. Vous avez dit « balles de guerre » ou guerre des balles » ?

  • Le PRO TEAM de Garisart sous la direction d’Arnaud Fontaine compte 8 inscrits, dont une fille, Hélène Scholsen (WTA 449), qui vient de remporter un Challenger en double. C’est son 12e titre. Bravo !

  • Promotion : Inside Magazine a consacré une page de son mensuel de mai au tournoi. 700 affiches, 14.000 flyers et 3.000 brochures seront imprimées ! TV-Lux retransmettra la finale.

  • Question : quels sont les joueurs belges invités ou sollicités ? Sachant que les inscriptions ne sont ouvertes que 15 jours avant le tournoi.
              > Yannick Mertens a gagné un 15.000 $ à Djerba et un autre en Egypte o Merckx-Vanneste ont gagné le double à Angers ;
              > Julien Cagnina a gagné aux USA
              > Zizou Bergs en Turquie et en Pologne
              > Gigounon a battu Yannick VDB en qualif au Challenger de Braga
              > D’anciens participants (Oliveira, Kecmanovic) disputent déjà des Challengers.
                        + Denolly a été battu en 1⁄2 à Grasse.
                        + Axel Michon, le vainqueur 2017, s’est blessé en janvier et a disparu des tablettes !
  • La semaine prochaine, au 25.000 de Naples, 12 joueurs sont classés moins de 500 ATP !
  • Beaucoup de « premières » pour cette 5e édition :
    • Les directrices 
    • la marque des balles
    • un trophée original réalisé par le sculpteur arlonais, Renaud Matgen.
    • Une exposition de raquettes Donnay sera également proposée par le passionné Michel Guilluy.

 
Les directrices de l'édition 2018
Annyse et Faby
Le trophée du Arlon Open
signé par le sculpteur arlonais Renaud Matgen