Adresse
Téléphone

Arlon Open : Conférence de presse du tournoi

" Le Soir "  (07 Septembre 2016)



Alors que les travaux de rénovation de toute l’installation du T.C Garisart vont bon train – la moitié du hall a déjà été remise à neuf et sera opérationnelle fin du mois –, les comitards accueillent jusqu’à dimanche l’Arlon Open de tennis, doté de 25.000 dollars. Après Anvers et Mons, mais loin derrière eux en termes de dotation, l’Open d’Arlon est le 3 e plus important tournoi de Belgique, après une première édition à 10.000 dollars en 2014 et une à 15.000 en 2015.

Alors que les qualifications ont eu lieu samedi et ce lundi, la pluie du dimanche ayant empêché toutes les parties, le tournoi proprement dit démarrera ce mardi matin sur les terrains extérieurs.

Ce lundi, le président de l’AFT André Stein a de nouveau salué « le dynamisme du club, une tradition qui dure. » Il se disait toutefois étonné qu’il n’y ait pas eu de joueurs mieux classés inscrits cette année à Arlon. Le nº1 du tournoi est l’Allemand Yannick Maden, 346 e mondial, suivi par son compatriote Mats Moraing (369 e ). L’an passé, alors que l’Open était moins bien doté et offrait moins de points ATP, six joueurs classés dans les 300 premiers mondiaux avaient fait le déplacement.

Henri Jacquemin, directeur de l’académie de tennis de Garisart, l’explique par « pas de chance car Arlon tombe en même temps que six tournois Challenger, dont quatre en Europe et deux voisins , dont un à St-Remy-de-Provence où les Belges Bemelmans et Coppejans sont inscrits, un aux Pays-Bas et un Future comme l’Open d’Arlon – entre 10 et 25.000 dollars de prize money – à Bagnères de Bigorre. Cela fait donc une certaine concurrence et les joueurs choisissent en fonction de toute une série de critères (les points ATP, la dotation, la proximité avec d’autres tournois dans la foulée).

On regrette juste que des Belges classés entre la 350 et 500 e place ne soient pas là. Mais cela ne remet en rien en cause la qualité de l’organisation qui vaut franchement celle d’autres tournois plus huppés ».

Le président Stein souligne que « l’an prochain, les tournois de 10.000 dollars n’existeront plus pour passer à 15.000, et certains organisateurs jetteront alors le gant. Des dates vont donc se libérer ».

LA MÉTÉO DEVRAIT ÊTRE DE LA PARTIE

Jacky Fonck, directeur du tournoi, note aussi que cette année, « cela a permis à des joueurs de la région de s’inscrire et de passer au minimum par les qualifications. Ce n’est pas rien et nous espérons qu’un jour, ils grimperont dans le tableau final, comme ce sera déjà le cas cette année avec Lucas Grego, un jeune du club qui a lui bénéficié d’une wild card, ou du Marchois Victor Poncelet, qui s’est qualifié ».

Ceci dit, le tournoi reste intéressant et sera d’un bon niveau avec des joueurs venus des pays voisins, mais aussi d’Argentine, de Suède, de Croatie, du Mexique ou d’Arménie, notamment pour le tournoi de double qui offre cette année un tableau plein.

Les organisateurs sont donc satisfaits d’autant plus que la semaine s’annonce sereine côté climat, et que les deux finales du dimanche après-midi (simple et double, seront précédées à 14h30 d’une exhibition de calibre entre Olivier Rochus et le grand-ducal Gilles Muller, 37 e joueur mondial. Des rencontres à suivre gratuitement, ou devant son poste de télévision, puisque TV-Lux retransmettra les matches en direct, avec une reprise sur la plupart des télévisions communautaires wallonnes.

A noter que tous les matches sont accessibles gratuitement durant cette semaine « festive, sportive et conviviale » comme le dit André Detaille, président de Garisart.

Interview par : JEAN-LUC BODEUX

Le programme complet, sportif et des animations diverses est à découvrir en direct sur le site www.arlon-open.be